L’Ouré Lodge change d’image

4 mai 2017
promosudadmin

L’île des Pins. Sa piscine naturelle, ses plages de carte postale…le tout à quelques miles de Nouméa. Ce petit coin de paradis possède de nombreux hébergements touristiques, de la simple case en tribu à l’établissement de luxe. Parmi ces offres, l’Ouré Lodge, situé dans la baie du Kanuméra.

3 bungalows plage, 17 bungalows tropicaux, 10 chambres réparties dans 5 bungalows doubles, le tout avec vue, soit sur le sable blanc de la baie de Kanuméra, soit nichés dans un écrin de verdure ; une piscine ; un restaurant, « Le Banian », permettant de déguster les délicieux produits locaux, sous un magnifique faré « les pieds dans l’eau » limpide de la baie, un bar aux multiples cocktails, et bien sûr une équipe dynamique, accueillante et aux petits soins pour le client… c’est tout cela l’Ouré Lodge.

Ouvert il y a maintenant plus de 10 ans, l’hôtel a connu des hauts et des bas. Depuis sa reprise par PromoSud et l’arrivée du nouveau directeur il y a 1 an, Lancelot Paillotin, les changements vont bon train.

Un nouvel outil de travail

33 ans, un parcours atypique et un optimisme à toute épreuve…Lancelot Paillotin vit son poste comme un défi à relever :

« Je faisais un tour du monde depuis 4 ans quand je suis arrivé en Nouvelle-Calédonie et j’ai tout de suite eu envie de poser mes valises. Les heureux hasards de la vie ont fait qu’on m’a proposé le poste de directeur adjoint de l’Ouré Lodge, puis de directeur. Comment refuser cette superbe opportunité ? »

Et des défis à relever, il y en a :

« Il a tout d’abord fallut faire certaines rénovations comme la chambre froide, la cuisine, la machinerie de la piscine, l’intérieur de certains bungalows, revoir le système informatique»

le tout avec l’aide de PromoSud, désormais principal actionnaire de la SAS aux côté du clan Kouathé, propriétaire terrien, constitué en GDPL (Groupement de droit particulier local). Une nouvelle stratégie commerciale, qui porte ses fruits, a également été mise en place : « et c’est un succès puisque  notre taux d’occupation est en constante hausse ».

La réfection des toitures est également en cours. Elle nécessite pas moins de 7 000 bottes de pailles, toutes en provenance de l’île des Pins.

«Je souhaite travailler au maximum avec les produits locaux, explique Lancelot. Et donc, non seulement couvrir avec de la paille de l’île des Pins mais également faire faire la mise en œuvre par des Kunié, qui seront encadrés par un technicien spécialisé dans ce type de construction. »

Dernière étape de cette restructuration :

« Une nouvelle image, avec un nouveau logo. Il faut susciter l’envie, faire rêver. L’Ouré est magnifiquement bien situé et doit devenir une véritable marque »

, s’enthousiasme le directeur qui avoue

« je suis passionné de marketing. C’est ma formation initiale et ici, je veux travailler sur le visuel, la plage, le restaurant. C’est véritablement un tout nouvel outil de travail que nous avons désormais.»

Un outil de travail qui permet l’emploi de quelques 30 personnes à l’année.

Une nouvelle boutique

Cerise sur le gâteau, la boutique de l’Ouré Lodge, en sommeil depuis de nombreuses années, est de nouveau opérationnelle, faisant le bonheur des touristes mais également des kunié.

« Le but est bien sûr de mettre en valeur l’artisanat local avec des sculptures et autres objets réalisés par des artisans locaux. Et une nouveauté qui plait beaucoup aux femmes de l’île ce sont les vêtements colorés qui proviennent de l’enseigne Shambala de Nouméa, au même prix qu’à Nouméa ! »